Au début de 1914 il reçoit un contrat pour aller chanter de l’opéra en Italie. Vicente chante au Théâtre Martinetti à Garlasco (Pavia), obtenant un grand succès. Les critiques des journaux sont très favorables, mais l’éclat de la Première Guerre mondiale l’oblige à rentrer à Barcelone. Là, il chante pendant un certain temps dans différents théâtres et aussi dans des villes proches de Barcelone. Il chante aussi bien des opéras que des zarzuelas. Il a définitivement consacré sa vie à cette profession et, pour cette raison, lorsqu’il reçoit un contrat pour aller chanter au Théâtre Ruzafa de Valencia, sa ville natale, il y va avec sa femme et son fils. Quand la saison au Ruzafa finit en janvier 1916, Vicente reçoit un contrat du Théâtre Marti de La Havane où il se rend, traversant pour la première fois l’océan, seul, car sa femme, qui est enceinte de son second enfant, reste en Espagne d’où elle ne voudra jamais plus partir, malgré les nombreuses demandes de Vicente.

1915 1 Barcelona Vicent Ballester Retrat 1  1915 09 Barcelona Vicent Ballester En Sevilla esta el amor amb Clara Panach

Barcelona, Janvier 1915

Portrait de Vicent Ballester

Barcelona, Septembre 1915

Vicent Ballester et Clara Panach à En Sevilla está el amor

Joomla templates by a4joomla